pourunejeunessesansdrogue Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Il existe un médicament miracle contre l'adiction

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pourunejeunessesansdrogue Index du Forum -> TEMOIGNAGES: cliquez sur "venez témoigner ici" -> VENEZ TEMOIGNER ICI
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
L'épicier


Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2013
Messages: 2

MessagePosté le: Ven 12 Avr - 12:18 (2013) Répondre en citant

Cela fait plusieurs années que je connais l’existence d’une molécule qui permet rapidement de sortir de l’addiction. A l’époque, quand j’en ai entendu parler, c’était en 2008, lorsqu’un cardiologue a sorti un livre, expliquant son expérience personnelle qu’il a effectuée pour sortir de plusieurs années d’alcoolisme.


 Suite à la sortie de son livre, quelques essais cliniques ont été réalisés. L’essai clinique faîte en France s’est terminé en septembre 2012 et le rapport est sorti en début d’année. Il s’avère que selon les dires de nombreux médecins, cette molécule, appelée le Baclofène est un médicament miracle. Ce médicament permet en effet un sevrage sans douleur, sans manque. Il ne donnerait pas de dépendance également. Certains médecins qui voient leur patient se dégrader et mourir à petit feu ont décidé de passer outre l’attente de l’AMM (autorisation de mise sur le marché).


J’ai suivi un peu l’évolution des démarches liées au Baclofène. Le 28 mars dernier, alors que de nombreux malades attendent cette autorisation, l’agence de médicament a déclaré « l’efficacité du Baclofène n’a pas été démontrée à ce jour même si des bénéfices ont été observés sur les patients ».
Je pense, comme d’autres médecins, qu’il minimise les efforts par intérêt général. En effet, si ce médicament est mis sur le marché, cela pourrait remettre en question toutes les structures actuellement mises en place.


Je comprends bien que de nombreux centres pourraient alors se fermer, que les psychiatres, psychologues pourraient voir leur activité diminuer. Mais combien de famille sont-elles brisées par un proche qui sombre dans la drogue, l’alcoolisme et se retrouve poings liés ?... combien de morts par jour y a-t-il suite à l’addiction ?... n’a-t-on pas des économies à faire pour réduire la dette, procurer un médicament ne serait-t-il pas moins cher plutôt que d’envoyer en cure ces gens qui ont du mal à résister à la tentation à la sortie ?... 
*********************
Ne pas partager est une perte de temps... alors ensemble gagnons-en.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Avr - 12:18 (2013)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sucrette


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2011
Messages: 180
Localisation: bretagne
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 13 Avr - 16:22 (2013) Répondre en citant

Bonjour,
En tant que maman d'une fille toxicomane je pense qu'il est urgent de trouver de bons traitements pour toutes les personnes confrontees à l'addiction. Mais c'est toujours l'argent qui decide et au nom de l'argent on laisse les familles dans des conditions inadmissibles. La drogue rapporte trop et les traitements sont souvent detournes de leur usage. Voir les psychologues pour une personne etant sous produits n'avance pas beaucoup la guerison. Beaucoup de centres de cures ne guerissent pas les toxicomanes mais rapportent de l'argent. Pour ma part je ne vois pas le bout du tunnel pour ma fille et son ami qui detournent l'usage des medicaments et arrivent à s'en procurer sans probleme ce qui est une aberration. Mais que ne ferait on pas pour de l'agent!!!!
Revenir en haut
L'épicier


Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2013
Messages: 2

MessagePosté le: Sam 13 Avr - 17:06 (2013) Répondre en citant

il ne faut pas remettre en question le travail des psychologues, il font pour la plupart du bon travail. Seulement, face a cette maladie, même si les personnes tentent de mettre en application le contrat qu'ils établissent avec le psychologue, le corps n'est pas d'accord. Par contre, ce médicament, qui parait éviter l'état de manque, pourrait aider justement le travail qu'il y aurait à faire sur soi-même. bon je suis obliger de couper court ce que je voulais dire, du monde viens d'arriver chez moi, mais il y a un bon débat à faire autour du sujet
*********************
Ne pas partager est une perte de temps... alors ensemble gagnons-en.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:44 (2018)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pourunejeunessesansdrogue Index du Forum -> TEMOIGNAGES: cliquez sur "venez témoigner ici" -> VENEZ TEMOIGNER ICI Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro