pourunejeunessesansdrogue Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Messages écris en 2007 (sur ancien forum)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pourunejeunessesansdrogue Index du Forum -> TEMOIGNAGES: cliquez sur "venez témoigner ici" -> VENEZ TEMOIGNER ICI
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Viviane


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 193
Localisation: nice
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 11:56 (2015) Répondre en citant

Pour éclairer les nouvelles venues sur mon histoire.....

 http://forum.lixium.fr/d-10569028.htm (NON!!!)

http://forum.lixium.fr/d-10547622.htm (dites moi Viviane)


Dieu merci, tout cela est loin maintenant, gardez espoir Okay
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Mai - 11:56 (2015)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 16:17 (2015) Répondre en citant

Ah merci parce que cela fait une heure que je cherche à connaître Viviane ! 
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 17:37 (2015) Répondre en citant

C'est plus que touchant pour moi quand je lis les posts de Viviane. C'est meme trop d'émotions. C'est difficile de revoir le film de sa vie, de constater que j'ai et "je " fais les mêmes erreurs. C'est difficile comme toi Viviane et comme beaucoup de parents. De me dire tous le jours que je ne suis pas une bonne maman. Ça c'est un truc de malade moi qui lui ai tant donné. J'ai donné certes mais pas ce qu il fallait sinon je n'aurai pas échoué. J'ai p'euré, crié, interdit, fliqué, menacé, et abdiqué. Je n'ai pas pu m'empêcher de rencontrer la drogue, je n'ai pas vu a tant. Et aujourd'hui je ne sais pas comment le sortir de là. Quand je me bats. On se dispute, quand je laisse faire, il consomme plus. Entrée en guerre ou déposer les armes ?? Je ne sais plus.
Les yeux me brûlent , la gorge me serre, .. Il part ce soir et j'ai tres peur !
 Et puis je suis aussi consciente qu'à côté de moi, ma fille voit mes larmes couler. Qu'elle est désarmée de me voir dans cette état , mais que je n'arrive pas à remonter. 
Surtout honnêtement ne me dites pas de penser a moi. Car là c'est au dessus de mes forces . Je ne compte plus les sourires , et les fais semblants d'aller bien devant les autres que je m'oblige à faire par semaine. Je sais que j'emmerde le monde avec mes problèmes alors constamment je fais des efforts. Mais pas ce soir
Revenir en haut
Admin-VIE
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 238
Localisation: Nice
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 19:40 (2015) Répondre en citant

je ne vous dirai pas de penser à vous Stella, car je sais que c'est impossible quand on est comme vous ce soir, au seuil du désespoir..
Je sais l'angoisse et la douleur qui vous poignarde de ne pas savoir où est votre enfant et dans quel état...
Car c'est une douleur réelle et physique! Elle nous ronge de l'intérieur, nous étouffe et ne nous quitte pas.
Que de nuits sans dormir, à hurler la bouche dans l'oreiller pour me pas alerter les voisins..
J'ai été jusqu'à me faire du mal pour m'arracher cette douleur et me punir:
Je me scarifiais à coup de cuter sur les bras, je ne pouvais pas me regarder dans une glace sans me gifler violemment..
Je culpabilisais à fond et ce sentiment d'échec m'avait entrainé dans la codépendance.
*Sur ce lien, la codépendance est très bien expliqué (il est question d'alcool, mais c'est idem pour les drogues)
http://www.appel-arlon.net/codependance.html

J'ai fais un long travail pour me sortir de cette spirale de co-dépendance , et j'ai arrêté de me battre contre mon fils et contre le cannabis.
J'ai cessé de me voire comme une mère indigne, j'ai cessé de considérer mon fils comme un sale drogué, mais comme un enfant perdu qui avait besoin que je l'accompagne sereinement vers le bon chemin.
A partir de ce moment, je n'est plus été en colère , je n'avais plus de violence envers moi et lui, j'ai été efficace, ferme et constructive...
Le chemin est long, mais je sens en vous une maman courageuse qui déborde d'amour, alors vous y arriverez.

Mais je ne vais pas vous laisser dire que vous avez échoué: Ce n'est pas votre combat, mais le sien et vous n'êtes pas coupable ni responsable de son addiction...
Vous lui avez donné tout ce que l'amour d'une maman peut donner, et je sens un amour immense aux travers de vos écrits.
Vous lui avez transmis vos valeurs, il les a en lui, un jour il trouvera sa route.
Soyez confiante.
*********************
Nous pouvons vous soutenir et vous aider....
Mais vous seul pouvez décider de ne plus consommer!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 21:49 (2015) Répondre en citant

Alors je dois bien reconnaitre que je suis codépendante. J'ai toujours réglé les problemes de mon fils pour qu'il ne se casse pas trop la binette, que ce soit les papiers, le ménage, les appels au patron, je suis meme allée une fois son rdv chez le psychiatre pour lui pour qu'il ne tombe pas en panne de médicaments. Par contre j'ai toujours été conscience qu'il souffrait et qu'il méritait pas ça, même si j'ai toujours de la colere. Mais je suis plus en colere dnvers ses potes qui m'ont promis de l'aider , de le soutenir à sa sortie de l'hôpital et qui m'ont trahi. Je suis en colere quand mon fils me répond qu'il fume parce qu'il aime le goût du cannabis, je suis en colere quand il pars en teuf a des kilomètres de la et ne se présente pas au travail le lundi. Je suis en colere quand il passe une semaine sans se laver, sans changer, lui qui etait si " beau gosse" , je suis en colere de le voir glander des heures alors qu'il aimait le sport. Je suis en colere qu' se nourrisse de tout et n'importe quoi. Je suis en côté quand il achète des fringues de Teufeurs mais je sais qu'il est perdu dépendant. Je sais qu'il aurait voulu que jamais j'en découvre sa consommation car il souffre de m'avoir déçu. 
Et a cause de etre colere qui me fait culpabiliser , et comme je trouve qu'il est assez malheureux comme ça et que le voir malheureux me détruit et bien j'évite oui qu'il se casse plus les dents . Par le cap qu'il voit faire je ne me suis pas occupé, parce qu'il m'a trop fait tourner en bourrique avec ses changements d'orientation . Mais comme je ne m'en suis pas occupée, et bien il ne pourra pas s'inscrire. Et du coup il est malheureux et je m'en veux. On sait que le cannabis démotive alors nous les parents ô. Se motive pour deux.on fait ce qu'ils ne feront pas. 
Au final encore une fois on se plante ! Quand meme c'est difficile d'être parents parfois. 
Un bon mode d'emploi serait necessaire .
Donc si je suis codépendante je vais comment pour me sortir de là. Je vais voir un psy ? Un de plus? La dernière que j'ai vu passer son temps a hocher la tête et a erire tout ce que je disais. 
Je suis deja sous anti angoissant , sous tranquillisant et j'arrête a peine les anti dépresseurs. Sans compter toutes les douleurs chroniques qui sont apparues depuis. Je ne connais pas de réunion ou groupe de parole par chez-nous . Pourtant je fais un travail quotidien sur moi. Mais cela ne fonctionne pas pour le moment, je lus beaucoup. Je fais des cahiers d'excercices. Je suis beaucoup plus proche du créateur qu'avant car j'ouvre les yeux sur le monde en général . Je suis plus tolérante et compatissante envers les autres humains depuis que je connais cette souffrance. 
Mais c'est pas ça.
Merci de m'aider et de prendre le temps de me répondre . Je me sens moins seule depuis que je viens sur le forum, c'est déjà ça 
Bonne soirée 
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 01:54 (2015) Répondre en citant

2h32 ! Évidemment impossible de dormir, je vais en profiter pour me renseigner sur le net sur la codépendante et surtout comment me sortir de la. Parce que vraiment Viviane a vu juste je suis ℅ dependante et a force je le deviens avec tout le monde, cela devient mon comportrment quotidien, je mets en rétrzis tous mes désirs. Je laisse toujours choisir les autres pour ne pas contrarier. Par exemple, sachant que ma fille souffre de cette situation er bien je lui demande souvent cd sûelld veut faire , je l'a laissé choisir pour ne pas la contrarier. Par contre pour le reste rien a voir avec son frère, elle se gère seule ménage, recherche d' un job d'été, sa préparation du Bac. Elle se débrouille seule, aise avec mon fils cela fait plus de 4 ans il ne s'occupe de rien. Il paye des abonnement aux salles de muscu ou il ne va plus, avait deux voitures donc deux assurances mais ne s'occupait pas d'en vendre un( pas le temps pour les visites) ne renouvelle pas ses ordonnances alors qu'il est tres allergique, enfin j'en passe. De toute façon je sais l'avoir toujours surprotégé car c'était un bb, un enfant un ado fragile côté santé. 


Viviane sur un de tes ancien poste tu parles de ton fils qui est rentré sale, affamée y qui a dormi 16 h d'affilée sur. Moi aussi il faisait ça au retour des frees. 
Comme toi je hais je maudis toutes les drogues mais je maudis aussi tous ces organisateurs de free. Party ! Profiteur ,dealer ,voleur de rêve . Combien de jeunes ne comprennent pas que dernier une entre gratuite ou donation il y a tout une organisation qui se met en place pour les faire consommer. Ils n'ont rien inventé c'est les meme rassemblement qu'en 68 mais ils ont changé la musique devenue terrible à supporter que cela soit sonore ou rythme . Je suis dégouté par ses organisateurs qui vendent de rêves d'un soir et détruise une vie derrière . 
Revenir en haut
Sophie Daoût


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 625
Localisation: Fréjus
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 07:19 (2015) Répondre en citant

Stella
Cette nuit, tu n'as pas dormi.
Oui, tu es dans la co dépendance, oui! Et c'est normal dans la situation actuelle. Il est impossible à un parents d'assister sans agir au naufrage de son enfant. Nous sommes là pour toi, Viviane, Guillaume, Emma et moi. Ce forum joue un peu le rôle d'un groupe de parole. J'an avais créé un il y a quelques années, et il marchait bien. S'il y a une demande, il va falloir que je songe à en animer un autre.
Je suis passée par les mêmes étapes que toi.
Voici ce que j'ai écrit à propos de ma propre co-dépendance.
Puisse ce texte t'aider un peu:
"  C’était il y a plus de vingt ans, et c’était mon fils !
Longtemps je n’avais pas voulu savoir, longtemps j’avais ignoré les signes ! J’avais déplacé le problème, je ne voulais pas admettre que mon enfant se droguait, non ! Il était malade et nous allions le soigner! Mais la came, bien sûr que non, pas chez nous !
Il a fallu qu’il vienne à la maison, encadré par deux inspecteurs de police et menottes aux poignets, pour qu’enfin je cesse d’être dans le déni !
Alors a commencé pour moi un défi impossible : j’allais sauver mon fils, même à son corps défendant. J’allais y consacrer ma vie. Je serais plus forte que la drogue! On allait voir ce que l’on allait voir ! Je sous- estimais largement l’ennemie !
Pendant des jours et des nuits après la sortie de prison, je n’ai plus eu que cet objectif. Je le surveillais constamment. Presque de force, je le conduisais chez le  médecin, chez le psy, je l’accompagnais le plus souvent possible. Mon emploi du temps se calquait sur le sien. Quand il sortait, j’étais dans l’inquiétude et dans l’angoisse quand il tardait trop. Quand il ne rentrait pas, je sillonnais la ville jusque dans les endroits peu sûrs. Je faisais exactement le contraire de ce que j’aurais dû faire !
J’étais dans la co-dépendance et je ne le savais pas !
C’est mon fils aîné qui m’a ramenée sur terre.
Un jour, il me déclare tout de go qu’il souhaite me parler. J’écoute, je t’écoute mon fils !
« Tu sais maman, me dit-il, franchement je ne te reconnais pas ! J’avais autrefois une maman attentive, à l’écoute, et désormais il n’y en a plus que pour mon frère ! Que faut-il faire pour que tu t’intéresses à nous, ma sœur et moi ? Devrions-nous voler, nous droguer ou dealer nous aussi pour que tu voies que nous existons ? Et ton mari, maman ? Le vois-tu encore ? A ton travail, c’est vrai tu es toujours présent, mais excuse-moi, tu n’es là non plus, plus la même. Avant, tu savais écouter et tes conseils étaient précieux. Aujourd’hui ton corps est là, mais ton esprit est ailleurs. Tu n’es plus efficace ! »
Bien sûr que dans un premier temps, j’ai eu du mal à accepter ce discours. Mais à la réflexion, j’ai compris que Gauthier avait raison, et c’est grâce à lui que j’ai réagi. Merci mon fils !
Souvent aujourd’hui encore, j’entends les dégâts que provoque la drogue au sein des familles. Le toxicomane devient l’unique sujet centre de préoccupation des parents, et la violence fait son entrée dans le quotidien. Mais trop souvent hélas, la souffrance des frères et sœurs n’est pas prise en compte car on ne la voit pas.
Grâce à mon fils, je la connais, et désormais je dis à tous que dans les problèmes liés à la toxicomanie, il faut certes s’occuper du jeune, mais il ne faut pas oublier le reste de la famille."
Je t'embrasse
Courage!
Sophie
*********************
Vivre et laisser vivre!
http://www.jeunessesansdrogue.net
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 08:43 (2015) Répondre en citant

Bonjour Sophie, je core ds tu sais que j'e. Suis là. C'est pour cela qu'hier je t'ai parlé de ma fille et t'ai expliqué que je voulais rester ave elle et que l'on fasse quelque chose ensemble . Je vois et constate ou j'en suis , c'est d'ailleurs pénible car du coup je culpabilise encore de ne pas assumer de partout. Mais je me sens si fatiguée. Et puis est ma tête qui fonctionne tout le temps.  Sans cesse cela se bouscule , je n'arrive a me consacrer à rien, parce qu'il y a qu'un film qui se déroule dans mon cerveau : comment le sortit de la etc. 
Etre là. Présente au reste de la vie qui s'écoule me demande beaucoup d'effort. Un effort conscient ou je dois m'obliger a dcouter voir faire. Mais c est fatiguant parce que pas naturel et que tres vite mon esprit repart. Je n'ai pas non plus le déclic qui me fait arreter de penser à ça . Alors je me cache, je m'enferme dans les toilettes et je pleurs pour ne pas qu on me voit. Je file pleurer sous la douche , dans le garage ... Parce que je n'arrive pas a me controler. Je sais que toi et Viviane avez raison mais c'est la méthode. Le comment faire que je n'ai pas. Maintenant qu'il est parti je ne peux de doute façon plus l'aider alors il me reste mes peurs. Mes angoisses. Cette nuit sur un site j'ai lu un truc sur l'issu . Les porte de sorties des alcooliques ( idem pour la drogue) : 
La prison
L'hôpital psychiatrique
La mort
La rue
L'abstinence 
Vu qu'il ne veut pas arreter, vu que je sais qu'e. Plus il doit toucher à autre chose que le cannabis , c'est quoi sa porte de sortie ? 
Comment accepter l'inacceptable ? 
Comment surmonter l'insurmontable ? 
Comment continuer à vivre normalement sachant ça ? 
Je voudrai avoir une gomme qui efface toutes ses pensées begatives de ma tête ?
Je voudrai être raisonnable et me dire , fais confiance à la vie. Je voudrai ... 
Bisous Sophie et bonne fête 
Revenir en haut
Sophie Daoût


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 625
Localisation: Fréjus
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 08:54 (2015) Répondre en citant

Mais non, Stella, ce parcours ne comporte pas tous ces "passages obligés", regarde l'histoire d'Emma.
Le fameux "déclic" peut se faire avant. Et je pense qu'il va se déclencher pour ton fils.
Alors nous serons là pour mettre en place une stratégie. Car il existe aussi des solutions.
Ne te cache pas dans les toilettes pour pleurer.Tu pleures et c'est normal.
Tu es en pleine dépression pos traumatique. Connais-tu un (bon) médecin homéopathe, près de chez toi?
Provoquez des discussions familiales, n'hésite pas à échanger sur ton problème avec ta fille et ton mari, parlez de vos ressentis personnels et recherchez des solutions d'ajustement de vos comportements afin de mutualiser vos forces au lieu de les éparpiller.
Je suis là pour vous.
Bisous
Sophie
*********************
Vivre et laisser vivre!
http://www.jeunessesansdrogue.net
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 10:30 (2015) Répondre en citant

Non Sophie je ne connais pas de bon homeopathe il faudrait que je me renseigne. 
Oui je sais qu'il faut absolument que je fasse un travail sur moi. C'est urgent. Faut juste que je trouve le chemin qui va m'y conduire. 
Bisous
Revenir en haut
Guillaume


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 171
Localisation: Antibes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 10:50 (2015) Répondre en citant

Bonjour Stella, 
Ton fils est partie en collocation ! Je pense personnellement que c'est une bonne chose, je l'avais évoqué dans un post précédent, cela devrait te permettre de souffler un peu, d'accepter qu'il fasse sa vie selon ses propres choix, capacité, erreur, errence... ton fils aura le déclic, mais il risque de devoir toucher le fond avant, oui c'est difficile à entendre, mais en ne l'accpetant pas tu t'uses la santé, tu néglige ta fille, ton marie et ton réseau sociale, ta co-dépendance tu as la capacité de t'en sevrer indépendement de ton fils, j'en suis persuadé. Ne regrette rien, ne culpabilise pas, tu es là pour lui en tant que mère mais pas pour assumer ses bêtises. Prends soin de toi, pleur si tu dois pleurer mais renviens ensuite avec le sourrir, la joie de vivre et la volonté d'oeuvrer pour ton bonheur à toi, de ta fille, de ton couple et de tes amis.


Je te souhaite beaucoup de courage Stella.
*********************
Combattre la drogue par l'amour et la musique ... Moi j'y crois.
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 11:18 (2015) Répondre en citant

Merci Guillaume pour tes messages. Je sais que tu as raison faut juste que je trouve la force de ne pas me laisser aller. 
Bisous
Revenir en haut
Viviane


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 193
Localisation: nice
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 13:01 (2015) Répondre en citant

Bonjour Stella,

Encore des messages pour t'éclairer un peu.....si tant est que ce soit possible...c'est tellement dur ce que tu traverse ;(
http://forum.lixium.fr/d-10561023.htm

http://forum.lixium.fr/d-10515419.htm
 "QUAND??

http://forum.lixium.fr/d-10504373.htm
"Fatiguée"

Et surtout  ne retiens pas tes larmes ...
https://www.youtube.com/watch?v=w0PCXJ0FEEY
Revenir en haut
MSN
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 13:48 (2015) Répondre en citant

Merci Viviane cela m'aide a comprendre. Et je me sens plus seule depuis que je viens sur le forum. Je sais qu'un jour moi aussi je pourrai aider d'autres mamans . Et a vie je mènerai un combat contre cette merde Bisous 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:11 (2017)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pourunejeunessesansdrogue Index du Forum -> TEMOIGNAGES: cliquez sur "venez témoigner ici" -> VENEZ TEMOIGNER ICI Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro