pourunejeunessesansdrogue Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sos

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pourunejeunessesansdrogue Index du Forum -> TEMOIGNAGES: cliquez sur "venez témoigner ici" -> VENEZ TEMOIGNER ICI
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Titemaman


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2015
Messages: 2
Féminin

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 22:29 (2015) Répondre en citant

bon alors voila je vais vous relater mes echanges avec mon fils de ce soir. Et la j'ai vraiment besoin d'aide. Je sais qu'il ne faut parfois pas prendre les menaces de suicide mais je reste prudente avec lui. 
Pour la fac je lui ai dis qu'il fallait qu'il s'en occupe.. Ensuite voici ça reponse : 
"C'est bon t'as gagné, vuqhe tu ne veux rien comprendre et que tu restes bornée a chaque fiis que je te parle tu n'es plus receptive a rien alors moi aussi ! Je préfère me laisser mourir que de me battre pour un amour perdu"
Evidemment je l'ai mal pris, je lui ai repondu : "
Pauvre mome va. Tu es completement dependant fais toi aider car tu es inquietant ! "
Oui peut etre que pauvre mome je n'aurai pas du, mais en meme temps si il me dait pitier la !
Sa reponse :
" ah ouai et bien figure toi que la seule personne a qui je demande de l'aide me traite de pauvre gosse. Maladroite, reflechie un peu aux conséquences si tu continues de me rejeter a ce moment là qui pourrai etre ma derniere chance !
Moi : tu ne m'as rien demandédu tout. 
Lui : mais tu crois qu'a chaque fois que je prends contact avec toi c'est pourquoi ? Mais a chaque fois le ton monte. 
Moi : je n'en sais rien. Je ne devine pas tes intentions. Ecoute tu es au boulot alors on en reparle demain. 
Lui : mais arrete de faire genre t'en sais rien
Moi : non mon fils je ne sais pas ce que tu veux. Pourquoi ne pas simplement le demander avec des mots ?
( là j'esperai : je veux me sortir de la drogue) 
Lui : je veux trouver mon chemin. 
Moi : et bien il faut qu'on en parle ensemble   Pas par sms ni par telephone.  


Voila maintenant qui peut decoder s'il vous plait ? 
Qui peut m'aider ? 
Que dois je dire repondre ? 
On voit bien qu'il est dans la detresse la. Je vous avais dit que j'allais le payer si je lui disai de faire les demarches pour la fac. Parce qu au final il ne sait pas si vraiment c'est ce qu'il veut. Il est petdu là. 
C'est reellement un apoel a l'aide. Et si vous ne savez pas , peut etre savez vous ou je peux appeller. Sos drogue ? Etc je ne sais pas me il faut que je trouve une solution. 
Si vous avez rencontré ce probleme , aidez moi s'il vous plait. 
Attention que personne soupçonne de bipolarité le suicide est deux fois plus important. C'est le deuxieme message en peu de temps. 
Une belle nuit blanche de plus pour moi avec angoisse et culpabilité .. Genial deja que je n'en pouvais plus. Et puis cette intuition de danger qui ne me quitte pas, vous connaissez ? 
J'attends vos reponses.  Svp merci
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Juil - 22:29 (2015)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Guillaume


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 171
Localisation: Antibes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 00:51 (2015) Répondre en citant

Stella, il faut effectivement que vous arriviez à discuter avec ton fils et pas par téléphone ou par message car il y a toujours trop de malentendus par ces moyens de communication, peut-être également dans un lieux neutre... Que vous arriviez à discuter sans que le "ton monte" car il a l'air de le sentir comme ça (même si c'est certainement du à son prropre ton qui monte quand tu essai de lui dire les choses). Mettre sur la table "le plan" qu'il aimerait, avec clairement qui fait quoi. Il veux faire psycho très bien, tu l'aide (financièrement éventuellement pour son inscription ses livred ... en tout cas tu le soutien, t'accepte son choix) mais en aucun cas tu l'inscrit toi, il est grand, s'il est pas capable de s'inscrire tout seul à la fac comment y trouvera-t-il le chemin pour aller en cours tous les jours ? jamais ma mère n'a fait les démarches pour m'inscrire dans le supérieur, mais elle était là si j'avais besoin d'aide logistique ou financière... Peut-être profiter de ce temps de flottement pour qu'il aille voir des professionnels de l'orientation, pole emploi ou les missions locales, n'importe qui capable de lui faire un bilan de compétences et de lui donner des pistes à sa question "trouver son chemin". 
Par ailleurs, je ne pense pas qu'il faille remettre sa consommation comme priorité, à chaque fois à la base de tout, j'ose espérer que le chemin inverse puisse fonctionner (même si avec ton fils cela est compliqué comme il l'a déjà montré...) peut-être ais-je tort sur ce point, mais il ne t'appelle pas pour que tu lui dise d'arrêter ses drogues, il le sait il connait ce discours, il t'appel pour du soutien différend. Cherche ce que ça peut-être en en discutant avec lui.


Courage Stella.
Bisous
*********************
Combattre la drogue par l'amour et la musique ... Moi j'y crois.
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 05:42 (2015) Répondre en citant

Voici mon dernier message de minnuit : 
Faut que tu retournes sur la route principale kylian. Et la tu trouveras ton chemin. Tu as besoin d'aide pour tout arrêter. Seul c'est compliqué.  Et mon amour pour toi n'est pas mort. Il attend patiemment ton retour. Il faut te sortir de la. Que tu retrouves ton integrité total ! Meme si v'est compliqué rien n'est impossible. Le ton monte parce que je veux que tu t'en sortes et ça m'énerve de te voir comme ça Ok ! 
Dis moi : je veux sortir de la, et reprendre ma vie en main. Et on se battera ensemble. 



Pas de reponse !
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 05:44 (2015) Répondre en citant

Guillaume je lui ai dit pour pole emploi , mission local ect comme il est deja passé par là cela ne lui plait pas. Il trouve aue cela sert a rien et que surtout c'est long car il faut des rendez vous. 
Moi j'explique, il monte le ton et là je ne me laisse pas faire ! 
Revenir en haut
LUNE


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2015
Messages: 16
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 08:34 (2015) Répondre en citant

Tiens bon Stella, Guillaume a raison, ma fille revient à la charge aussi pour que je l'aide à s inscrire, il n'y a rien de compliqué à cela puis si ça n'est pas sa voie, il changera ensuite. Moi, elle evut continuer médecine. Je luia i dit que c'était des études longues qui ne lui pezrmettrait pas d'être autonome avant de nombreuses années, elle pense qu'avec des jobs d'été elle pourra payer. elle est certaine qu'on lui paiera son logement mais mon mari ne sera pas d'accord. Pour ma part, la logistique non, elle veut s'assumer seule le financier oui, si son projet professionnel est cohérent avec son entourage et sa consommation.
Bref, je ne suis pas la mieux à même de t'aider en ce moment. Je suis en phase de colère, j'ai l'impression de faire un deuil, le deuil de ma famille idéale. elle ne cesse de le répéter d'ailleurs depuis 4 ans qu'elle nous a annoncé son homosexualité, elle a l'impression d'être la tache, le canard noir, la mal aimée. pourtant même si l'acceptation était difficile, nous avons fait un grand chemin par rappoort à cela mais pour autant, elle est restée du coup très petite fille avec nous pour ne pas nous decevoir et surtout de peur de perdre notre amoir et en même temps, elle s'affirme dans ce choix d'homosexualité en vivant des relations très compliquée, en s'oubliant, jusqu'à tomber dans la drogue sous notre nez, comme une provocation encore. Est ce un appel à l'aide ou au rejet? Ne faut il pas leur faire peur une bonne fois? déclencher la rupture plutôt que de la subir. Doit on vivre dans cette terreur de l'irréparable, n'est ce pas comme cela qu'ils nous gardent en amour? N'as tu jamais quitté une personne que tu aimais profondément mais qui n'était pas faite pour vivre avec toi? J'ai eu une dispute avec mon mari hier car je lui ai demandé d'appeler sa fille pour être ferme et lui fixer les limites car elle joue avec moi, elle est partie mais reprend des contacts comme avant , me raconte tout. J'ai coupé court à ces échanges qui ne rimaient à rien et me détruisaient. C'est très dur de ne pas dire tu me manques à son enfant, et oui, on a lu Laurence PERNOUD et Françoise DOLTO, et leur a dit qu'on les aimait ces petites merveilles, pour augmenter leur estime de soi, qu'il soit fort adns leur vie d'adulte, fort de cet amour parental. Pourquoi sont ils devenus des monstres? C'est pour ça que j'ai cette impression de vivre un deuil. Cela fait 2 fois qu'on me dit : elle n'est pas malade, la première quand j'ai appris son homosexualité et la deuxième quand j'ai appris qu'elle était toxico. Ces personnes qui cherchaient à me consoler ne m'ont elles pas caché l'essentiel? N'est elle pas malade? Certainement mais d'une maladie banale et curable, l'adolescence, elle en gardera sans doute des cicatrices profondes mais se guérira et ça n'est pas moi qui, cette fois, peut la soigner. Plus de bisou sur le bobo, plus de pansement magique, on peut ranger la trousse à pharmacie!
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 09:07 (2015) Répondre en citant

Merci lune pour ton soutien. Car si lui est dans la detresse moi aussi, et je ne me prends pas de drogue pour anesthesier ma douleur. Toi non plus ! Là il me fait vivre un enfer. Jamais je ne l'ai rejeté, c'est le contraire. Il nous a traité de moutons ! 
Je n'ai rien contre le fait qu'il reprenne des etudes mais je le sens pas pret du tout. Ou bien si il l'ai il n'a pas besoin de moi. 
Je voudrai qu'il me laisse un peu souffler là avant que j'explose dt que cela aille trop loin ! 
Petite lune on s'accroche ensemble. Je pense a toi. Pense a moi ! 
Un petit changement : voir mp
Bisous
Revenir en haut
LUNE


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2015
Messages: 16
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 09:20 (2015) Répondre en citant

Oui courage et ESPOIR! Ça aussi, ça va passer! On est des guerrières. Je t embrasse
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 14:58 (2015) Répondre en citant

Prendre conscience qu’un proche a un problème de drogue n’est pas chose facile, mais savoir quelle aide lui apporter une fois ce constat établi ne l’est pas forcément davantage.

Revenir en haut
Sophie Daoût


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 625
Localisation: Fréjus
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 17 Juil - 08:56 (2015) Répondre en citant

Bonjour à vous, mes petites mamans courageuses.


Je suis heureuse que vous arriviez à dialoguer. Avec quelques différences, vous vivez la même chose, que j'ai vécue moi aussi avec Lionel.
Ne prenez pas pour argent comptant les reproches que vous font vos enfants. En fait, ils expriment leur mal-être en le reportant sur la personne qu'ils aiment le plus, c'est à dire VOUS.
N'entrez pas dans ce jeu (ce je) pervers destiné à vous déstabiliser: "je suis malheureux (se), alors il n'y a pa de raison que tu ne le sois pas toi aussi! Donc, je te le dis et te le répète, c'est toi qui es responsable de mon malheur".
Vous savez très bien que ce n'est pas vrai, n'entrez pas dans cette discussion, répétez ce que vous dites, à savoir que vous êtes là et le serez toujours, mais pas pour n'importe quoi et à n'importe quel prix.
Vos enfants ont besoin de vous, mais pour les aider, il faut que vous alliez bien vous-mêmes.
Attendez que vos enfants vous proposent des projets réalistes et réalisables, et vous serez à leurs côtés pour les aider à les réaliser. En aucun cas, vous ne ferez les choses à leur place.
Vous n'êtes pas un punching-ball, il ne faut pas qu'ils vous balancent des coups. Les pères sont là pour vous soutenir et donner des limites à votre enfant.
Je vous embrasse
Sophie
Vos enfants vous aiment, mais quand ils ont ce type de comportement, ce n'est pas eux qui parle! Vous pouvez leur dire: "Je n'aime pas ce que tu fais, mais mon amour pour toi n'est pas remis en cause".
Il faut dissocier les actes de la personne, le faire de l'être...
*********************
Vivre et laisser vivre!
http://www.jeunessesansdrogue.net
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 17 Juil - 10:50 (2015) Répondre en citant

Merci Sophie. Tu trouves toujours les mots pour me remonter le moral et c'est tellement vrai ce que tu dis, j'ai remarqué que mon fils ne se conduit pas de la meme façon avec son pere qu'avec moi. Il sait que je vais réagir et avoir mal, alors qu'il en faut davantage pour atteindre mon mari. 
et c'est vrai aussi que je l'aime mon fils, mais je n'aime pas son comportement, je n'aime pas sa façon d'abirder la vie. Je ne demande meme pas a ce qu'il redevienne comme avant, car du coup il s'est passé des tas de choses qui l'ont forcement changé. Je demande juste qu'il arrete ses conneries qui le rendent malheureux. Et qu'enfin on reparte sur de bonnes relations. 
Je vous souhaite un chaud week end a tous. 
Amicalement
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 17 Juil - 22:45 (2015) Répondre en citant

A chaque jour duffit sa peine. Apres les menage de ne pas m'oocuper de lui, la culpabilité parce que je ne fais pas'ce q'il me demande a la la minutes, aujourdhui c'est le rejet ' l'ignotance totale . Pas le temps de s'ennuier avec les toxicomane ! Et il faut souvent suivre et rapidement. Covoncation a la gendarmerie demain. Je peefere me proteger et ne pas y aller..mon mari l'accompagne moi je reste une fois de plus enfermee avec mes livres. Calme repos et paix 
Bon week end petites mamans.. Soyez fortes
Revenir en haut
Sylvette
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 6 Déc - 23:47 (2015) Répondre en citant

 coucou, je m'incruste dans la conversation les mamans. J'ai l'impression que vous avez écrit l'histoire de mon fils et la mienne, en dehors du fait qu'il a 20 ans maintenant mais qu'il a perdu son père à 14 ans d'une crise cardiaque.. J'ai les mêmes echanges avec lui ,enfin,j'avais.. Je suis en train d'y mettre un terme en ne répondant plus présente quand il me demande de le prendre en charge pour ses démarches.. Cela semble le deconcerter.. Le chantage de"je me barre" ,je préfère mourir, je l'ai eu 100 fois. Et d'autant plus dur que j'ai perdu son père.. J'avais donc la peur au ventre de le perdre aussi.
là, je lui ai dit que la porte était ouverte si c'était son choix, cela l'a déstabilisé. Le cannabis s'accompagne de chantage et de manipulation.. Je n'arrivais pas à gérer cela depuis que j'étais seule avec lui et ses deux soeurs.. Je commence à comprendre son fonctionnement et le fait que je ne me laisse plus manipuler, cela le destabilise dans son fonctionnement et semble le calmer un peu.. À suivre.. Je vous tiens au courant et vous souhaite plein de courage
Revenir en haut
Sophie Daoût


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 625
Localisation: Fréjus
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 7 Déc - 11:08 (2015) Répondre en citant

Merci Sylvette pour ton témoignage,

En effet, la prise de drogue s'accompagne de chantage auprès de la famille.
Pourquoi?
Pour plusieurs raisons:
D'abord parce que le consommateur est OBLIGE de se procurer son produit quand il est dépendant.
Parce que ce produit coûte cher et que pour s'en procurer il lui faut de l'argent. Alors il "tape" au plus près, c'est à dire sa famille, en pensant qu'à jouer sur l'affectif, ce sera plus facile. Et souvent, il a raison. Si on refuse, alors il tente de culpabiliser l'entourage en le rendant responsable de la suite des événements qui ne peuvent être que dramatiques! mais, lui, n'y sera évidemment pour rienn!!

Quand les parents refusent de marcher au chantage, comme toi, Sylvette, il est désarçonné, et il va être obligé de s'adapter en changeant de stratégie.
C'est la solution, bien sûr, mais elle est très difficile à appliquer pour les parents qui ont peur pour leur enfant.
Bravo à toi Sylvette, car en agissant ainsi, et aussi bizarre que cela paraisse, tu "aides" ton fils à essayer de sortir du piège de la drogue. En ne facilitant pas sa consommation,tu lui compliques la vie, et tu l'amènes à voir les côtés négatifs de la drogue, et peut-être à essayer de réorganiser sa vie sans elle!
*********************
Vivre et laisser vivre!
http://www.jeunessesansdrogue.net
Revenir en haut
Espoir


Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2015
Messages: 236
Féminin 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 20:16 (2015) Répondre en citant

Tout a fait d'accord avec Sophie, il ne faut pas ceder aux chantages tel qu'il soit. Ni a la manipulation affective.
Ce n'est pas leur rendre service.
Courage a toi parce que seule ce n'est pas facile de tenir, mais il le faut
Amicalement
Espoir
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:54 (2017)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pourunejeunessesansdrogue Index du Forum -> TEMOIGNAGES: cliquez sur "venez témoigner ici" -> VENEZ TEMOIGNER ICI Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro