pourunejeunessesansdrogue Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

témoignages de souffrance des Mamans

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pourunejeunessesansdrogue Index du Forum -> TEMOIGNAGES: cliquez sur "venez témoigner ici" -> VENEZ TEMOIGNER ICI
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Viviane


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 193
Localisation: nice
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 10:45 (2015) Répondre en citant

Je pleure
Merci, le 23 Mai à 00:36
Qu'est-ce que je dois faire,

Mon fils n'a pas de logement demeure dans son auto à toute les fois qu'il se présente chez moi je lui offre de l'aide avec juste un signe de sa part qu'il prenne conscience qu'il a un problème mais il quitte toujours sans rien de plus jusqu'à la nouvel fois. Combien de temps cela va durer est-ce que je dois lui offrir à nouveau un toit et d'un autre côté je sais que je ne peux s'il ne prends pas conscience de son problème. Je me sens tellement impuissante et il y a des journées comme aujourd'hui ou je n'ai plus de force je suis fatigué. Donnez-moi un peu de force. Je sais que je dois être positive mais que cela est difficile quelque fois. 
Est-ce que je dois lui tendre la main et lui dire que je vais aller au réunion avec lui mais de l'autre côté il me semble qu'il faut que cela soit lui je dois lâcher prise il a 23 ans. Je suis tout mélangé dans ma tête. Merci de m'écouter...

D'une maman(Diane) qui dit merci à la vie.
Répondre 

Retour à la liste des messages



 
Re: Je pleure
viviane, le 23 Mai à 03:54
Chère Diane,

Sèche tes larmes, elles ne sont d'aucun secours pour ton fils.
Pleure, si cela te soulage, crie, hurle, libère cette souffrance..
Et demain ; repart au combat !
Je sais ; ce que tu vie est insupportable, je connais ce supplice qui ronge de l'intérieur, qui envahie le corps le cœur et l'esprit : Que crois tu que je fais debout à 3 heures du matin ?

Une violente crise de désespoir m'a terrassée ; j?ai sombré dans un court sommeil cauchemardesque, recroquevillée sur le lit de mon fils. Réveil brutal ! Fin de la nuit ! 
Je vie ta détresse et ton impuissance. Beaucoup d'autres mamans ont vécues, vivent ou vivront cette insoutenable « amputation du coeur », mais il faut résister Diane.
Il nous faut persévérer et nous battre pour donner à nos garçons la chance de trouver leur chemin.
Ne laisse pas la drogue briser la vie de ton fils et de ta famille !

« Il me semble qu'il faut que cela vienne de lui, je dois lâcher prise ; il a 23 ans. »
Il me semble que ce que tu fais est bien.
Ton fils sait que tu l'aime, il sait où te trouver en cas de besoin (ce qu'il fait) tu ne lui refuses pas ton aide, mais il prend ce dont il a besoin et part jusqu’à la prochaine fois.
De toutes façons quand ils sont dans cette phase de déni, il n?y a plus de dialogue, car ils ne veulent plus communiquer.
Tu as raison il faut lâcher prise (ce que je fais avec mon fils) mais reste vigilante, présente, active, efficace, dynamique, VIVANTE !
Ne lui impose rien, laisse le demander, proposer. Et si il manifeste l'envie de réintégrer le foyer, il doit vous respecter, se respecter et se soumettre à certaines règles.

Depuis ce soir, je sais où se terre mon fils. J'ai l'adresse et le téléphone de ce « copain », mais je ne ferai RIEN :
 Il a choisi de partir, il choisira de rentrer !
 Mais quand je serai présente car je pars au travail en verrouillant la porte.
Chaque tour de verrou me cause un profond dégoût de moi, je me déteste de faire cela ; mais je dois le forcer à dompter ses peurs en commençant par m'affronter.
Comme toi « j'ai le bordel » dans ma tête et je suis tellement lasse..

Mais le jour se lève, il faut tenter de vivre !
Répondre 
Re: Je pleure
Maryse, le 23 Mai à 07:11
C'est difficile bien sûr. Affronter l'angoisse et le culpabilité. Je connais. Mais à 23 ans, il faut que ton fils grandisse. Bien sûr qu'il aura encore besoin d'amour, de présence, même s'il ne le dit pas. Mais pas d'une caution aveugle. La première chose, s'il veut revenir chez toi, c'est bien entendu de respecter les règles que tu mets en place. Les quelques règles inébranlables necessaires à l'équilibre et à la survie de la famille; et qui lui permettront de comprendre ta détermination. Quand mon fils a voulu revenir, je lui ai dit que je n'accepterait jamais tant qu'il consommerais du cannabis, parce qu'il ne se rendait pas service, parce que je ne voulais pas le voir se détruire, et parce que je ne vouklais pas qu'il donne cet exemple à son frère et sa soeur plus jeunes. Je crois qu'il s'en est mieux sorti que s'il était resté à la maison, parce qu'il aurait continué à jouer le rôle du petit garçon rebelle; alors qu'il a du faire face à sa réalité. J'ai aussi refusé systématiquement tout don d'argent. c'est difficile. En même temps, je l'ai toujours reçu, et je lui ai toujours dit que je l'aimais. Si mon expérience peut te servir...Courage.
Répondre 
Re(2): Je pleure
pierre, le 23 Mai à 10:27
Bonjour .... 

Je pensqe qu'il faut vraiment que les mamans cessent de "culpabiliser" ... 

certaines personnes ayant eu un foyer stable , de l'amour , de l'attention et tout ce qu'il faut on quand même sombré alors que d'autres qui ont vecu dans des foyers moins "stables" qui ont manqué d'amour , d'attention ne se sont pas laissé prendre au piege ... preuve que l'education d'une mère aussi "bonne" soit ele ne peut pas être la cause de la toxicomanie de son enfant ...

Donc à mon, humble avis la premiere chose à faire et d'arreter de culpabiliser ... tu n'es en aucune maniere "responsable" des choix qu'à fait ton fils ... 
Un conseil ... ne lui ferme pas la porte mais ne te laisse pas faire... parles lui franchement et sans tabou ... dis lui ce que tu as sur le coeur si tu en as l'occasion ... mais ne le culpabilise pas ...
par contre s'il te demande de l'argent ne lui en donne pas ... achete lui plutot ce dont il "aurait" besoin ... ne te rends pas complice de ses actes en "financant" ses conso ...

c'est eprouvant pour moi de lire certains des temoignages ecrits sur ce forum .. ça me projete dans ma propre histoire et me fait prendre conscience du mal que j'ai pu faire à ma mère qui elle aussi à vecu ce que tu vis actuellement ... pour nous les choses se sont arrangées et celà le jour où j'ai mis "cartes sur table" 

essaye de l'amener à te parler en lui faisant comprendre que tu ne le juge pas ... qu'il peut TOUT te dire et se confier à toi comme il le ferait à un(e) ami(e)

amitié

Pierre
Répondre 
Re(3): Je pleure
lulu, le 23 Mai à 12:41
Bonjour Pierre, 

Merci pour ton témoignage.
En te lisant,j'ai moi aussi été réconforté dans mon coeur de maman.
Il est très important d'avoir les témoignages de personne comme toi et tant d'autre qui touche ou on touché à la drogue.Pour nous maman c'est important d'avancer et d'espérer.

J'ai moi aussi un fils qui va avoir bientôt 23ans,et qui touche au cannabis.
Aujourd'hui j'ai passé à peine le cap de la culpabilisation,Des pleurs devant mon fils.Il m'arrive souvent de pleurer en cachette ,d'avoir le moral très bas,comme pas plus tard que hier soir!
Dans ces moments là en se sent impuissant face à toute ses drogues qui nous empoisonnent tous.

C'est vrai qu'il faut être patient,donner tout son amour et surtout ne pas donner d'argent 'surtout pas pour engraisser ses réseaux qui volent la vie de nos jeunes et moins jeunes.

Merci,

Mylène

Répondre 
Re: Je pleure
lulu, le 23 Mai à 14:10
Bonjour Diane,

J'espère Qu'à l'instant ou je t'écris tu vas mieux et que tu as séché tes larmes.

J'ai moi aussi un fils qui aura bientôt 23ans fin mai.Il fume du cannabis de puis je pense l'âge de 17ans!

C'est vrai que quand il sont dans cette état le dialogue est très difficile.Le fait de ne plus me culpabiliser,m'a permis d'être plus ouverte au dialogue.Je n'ai jamais eu le cas ou mon fils dormait dehors.Je ne peux pas t'aider sur la conduite à tenir.Ce que je sais c'est qu'à plusieurs reprises je lui ai dis que si il continuait à fumer et à ne pas respecter les règles de la maison et ne pas se faire aider,il devra envisager de quitter la maison avec son choix de vie.

Un jour je n'en pouvais plus.Il prenait la maison pour un hôtel,bien qu'à l'hôtel en paye un service!C'était bonjour ,bonsoir et la vie de la nuit.J'en ai eu marre!Je lui ai dit de quitter la maison,qu'ici il y avait une vie,une famille,de l'amour et sa soeur qui voyez son exemple!Je lui ai dit dans ses termes d'aller squatter chez ses copains mais que ce n'était plus vivable!
J'avais mal au plus profond de moi car je l'aime mais je n'en pouvais plus de le voir se détruire.C'était peut être de la lacheté de ma part car je ne sais pas si ce que j'ai dit à cet instant était ce qu'il fallait faire!Il n'ai pas partit et à fait par la suite quelques efforts sur son comportement.
Tu dis de vouloir l'accompagner aux réunions,a t'il accepter d'y aller?
Pour moi il ne m'a jamais demandé de l'aide à ce niveau, à mon plus grand regré d'ou le fait qu'il n'ai pas guéris à mon avis.
Tu sais ils ont souvent des humeurs changeante.Ils se démoralisent très vite et perdent confiance en eux.

Pas plus tard que hier soir,il es rentré dégouté,le moral à zéro.Il à ses examens de B.T.S.qui approche le 6.7 et14 juin beaucoup de stress!de plus il a des problèmes de grosse réparation avec sa voiture qui coute chère.Il était dégouté de plus il a un léger revenu par son travail en alternance.J'ai gardez mon calme.J'ai discuté avec lui,je l'ai encouragé à ne pas baisser les bras qu'il n'était pas seul et qu'il fallait qu'il prenne ce problème non pas comme un obstacle mais comme un défi à franchir.
Il m'a dit: "je sais que je fume du shit et que j'ai l'humeur changeante mais tout va mal en ce moment" voilà il est partit ce coucher et moi j'étais encore plus mal sans pouvoir dormir perdu!! Je vois que hier soir 
nous étions plusieurs maman dans cette état!!

Ne désespère pas.Il y à des jour ou on n'est au plus haut et d'autre au plus bas.
Prends soin de toi!C'est important.

J'espère que je t'aurai aidé un tout petit peu.

Une maman Mylene



Répondre 
Re(2): Je pleure
sylvie, le 23 Mai à 20:54
que de détresse et que de courage dans vos messages. Vous avez le droit de pleurer, vous avez le droit d'exprimer vos doutes, votre souffrance, parfois plus rarement vos espoirs mais arrêtez de culpabliser.
Toutes vos vies sont différentes mais elles se ressemblent toutes sur un point c'est que vous agissez par amour.
Vous avez essayé de les aider et vous continuez comme vous pouvez à les comprendre et les soutenir, vous ne pouvez rien faire de plus et c'est déjà beaucoup. Comme le confirme Pierre ils ont juste besoin de savoir que vous les aimez toujours, pour le reste ça n'est malheureusement plus de votre ressort.
Il faut aussi continuer à protéger le rete de la famille, alors gardez vos force pour le combat mais arrêtez de culpabiliser et si vous craquez de temps en temps nous sommes là pour vous écouter et vous aider alors à Diane, mylène, Viviane et les autres bon courage, je vous admire , continuez à vous battre, je vous embrasse
Sylvie
Répondre 
Re: Je pleure
Merci, le 24 Mai à 11:18
Merci à vous tous pour vos écrit cela me fait du bien. Pour répondre à une question et bien non mon fils ne m'a pas demandé pour aller au réunion avec lui mais je sais qu'il a toujours eu besoin de quelqu'un à côté de lui pour avancé et encouragé donc je me disais que peut-être si je lui offrait d'y aller avec lui cela l'encouragait à prendre se chemin mais je ne veux pas que cela soit un débat avec lui il faut qu'il le veuille en premier donc je suis toujours au même point car aucun signe de sa part jusqu'à maintenant cette semaine. Pour lui il n'a qu'un problème d'argent pas de consommation du moins il ne le dit pas tout haut mais ce qui se passe dans sa tête je ne sais pas...mais sa travaille j'en suis certaine il reste à savoir ce que lui désire et met en priorité pour le moment c'est encore cette foutu drogue.....

Je ne sais pas ou il est et comment le rejoindre car n'a plus aucun moyen de communication tél. paget dû à ses non paiements. Je laisse la vie et tout ce que j'ai pu lui enseigner servir de guide dans ses journées. Pas possible lui qui était si travaillant aujourd'hui plus rien. 

Je trouve la semaine difficile mais les larmes se font plus rare. Ce que je trouve de spécial c'est qu'avant je pleurait devant lui maintenant plus rien quand je suis avec lui je suis d'un calme et en contrôle total, je remercie tout les aides que je reçoit qui me permet d'avancé moi aussi. 

Merci à vous tous et vous apprécie beaucoup.

D'une maman(diane) qui dit merci à la vie.
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 10:45 (2015)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pourunejeunessesansdrogue Index du Forum -> TEMOIGNAGES: cliquez sur "venez témoigner ici" -> VENEZ TEMOIGNER ICI Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro